La science parodiée, maladie plus dangereuse que l’ignorance

Malek Bennabi dit « nous affrontons un mal guérissable qu’est l’analphabétisme mais auquel se greffe aujourd’hui un autre mal qu’est la science parodiée où si l’on veut le litteralisme. » « si il est facile de soigner le premier, il est impossible de guérir le deuxième car son esprit n’a pas acquis la science pour la muer en conscience efficace mais pour la troquer en gagne pain et en échelle qu’il gravit pour atteindre une place. C’est ainsi que la science devient une infamie et une fausse monnaie. Ce genre d’ignorance est aussi grave que l’ignorance absolue car c’est une ignorance pétrifiée dans les lettres alphabétiques. Un ignorant de ce genre accomplit les missions à partir de leur seul litteralisme alphabétique. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *