La mort d’ibn Taymiyya

Après avoir condamné le culte des saints Ibn Taymiyya et ses élèves furent emprisonnés, tabassés, excommuniés, pour finir tous durent finalement libérés à l’exception d’ibn Al Qayim

En prison Ibn Taymiyya continua d’écrire, il composa un Tafsir du Coran, des réfutations à ses opposants et bien sûr adorait Allah

Irrités par ses réfutations ses opposants demandèrent au lui soit retiré ses livres ainsi que les objets qu’il possédait. Il se consacra alors à la dévotion et 1 mois après il mourut…

Avant de mourir le vizir responsable de son enfermement lui demanda pardon et que répondit il: « je t’ai pardonné comme j’ai pardonné à tous mes ennemis… »

A l’annonce de sa mort toute vie fut suspendue à Damas, on ferma les marchés…on célébra sa janaza à la mosquée des omeyyades et la foule venu y participer fut immense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *