Témoignage d’un sujet de Louis XIV sur l’empire ottoman

Sous Louis XIV, les français se demandaient comment sont les turcs, Jean Thevenot décida d’aller voir sur place, coiffé d’un turban il accomplit un riche voyage.

Après avoir visité les mosquées de Constantinople, thévenot indique que toutes ces mosquées possèdent des hôpitaux et des écoles où sont nourris et instruits les écoliers

Le sultan est si jaloux que la seule vue d’une de ses femmes coûterait la vie à celui qui l’aurait regardée

La bonne santé des turcs vient du fait qu’à l’inverse des français ils se lavent souvent, mangent modérément et ne consomment pas de vin, quand ils sont malades ils pratiquent la Hijama

La description du dogme des musulmans par Thévénot

Parmi les interdits chez les turcs « les images »

les turcs refusant les images coupèrent le nez à toutes les figures d’un vaisseau anglais prétextant qu’il n’y a pas tant de péché quand elles ont le nez coupé, l’usure est également interdit

Les femmes ne sortent que voilées…ainsi ceux qui prétendent que le voile dans les pays musulmans serait nouveau et qu’il y a peu elles étaient dévoilées voient leur argumentaire détruit par le témoignage de ce contemporain de Louis XIV

description du voile des femmes de Constantinople qui couvre leurs visages jusqu’au yeux et leur cachent le nez et la bouche, elles cachent également leurs mains que si elles montraient elles passeraient pour des femmes sans honneur

Les vertus des turcs:

Le moral de l’armée turc tient dans sa foi au destin

Les janissaires font et défont les sultans

Continuant son voyage, il découvre que sur l’île de Chio où la population est chrétienne les femmes ne se voilent pas, ni cheveux, ni même la poitrine. il leur reproche d’être ainsi dénudées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *