‪L’impôt du sang

Clemenceau déclara devant les sénateurs « les noirs nous allons leur apporter la civilisation. Il faut qu’ils paient pour cela. J’aime mieux faire tuer 10 noirs qu’un seul français, bien que je respecte infiniment ces braves noirs. »

Clemenceau décida d’accorder la citoyenneté à qui la voudrait en échange de l’impôt du sang sur le champ de bataille.

« Il nous fait 500 000 hommes de troupes indigènes. Je veux que nos colonies nous rendent aujourd’hui le plus possible de la force que ne leur avons donnée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *