Le parti qui fuit Dieu et celui qui fuit auprès de Dieu

L’imam Ibn Badis dit « celui qui prêche sincèrement ne parle pas de soi; il ne cherche pas à gagner ni prestige, ni fortune, il ne recherche ni les éloges, ni la renommée. Le faux missionnaire au contraire ne perd jamais de vue son intérêt personnel, en tout ce qu’il dit et ce qu’il fait. C’est cela même la distinction qui réside dans la parole du Très Haut « appeler exclusivement à Allah. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *