La réponse d’Ibn Badis à ses détracteurs

Ibn Badis était la cible des agents officiels du culte qui l’accusait de prêcher une doctrine nourrie de wahhabisme, les milieux francisés le taxait de fanatique, rétrograde, mais la grande masse des musulmans éprouvaient de la sympathie pour ses activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *