Celui qui se fait entretenir n’entre pas dans la catégorie des hommes

« A la suite du Prophète, il nous est fait serment de prêter à tous les nécessiteux qui nous sollicitent, qu’ils soient de bonne ou de mauvaise foi et cela, pour se conformer à la parole; et c’est pour cela que les plus grands, parmi les pieux, se sont empressés de chercher le profit, que ce soit par le commerce, l’agriculture ou les métiers, rien que pour goûter la douceur promise par cette parole, sans se soucier d’autres récompenses.

Allah dit  » ce sont des hommes que ni commerce ni travail ne déroutent de la pensée d’Allah, de la prière et de l’acquittement de la Zakat. »

Ils ont été qualifiés « d’hommes » parce qu’ils vivent de leurs revenus et dépensent le surplus pour les nécessiteux.

Cela revient à dire que celui qui n’a pas de source de revenu et se fait entretenir par les autres est de la catégorie des femmes.

Il aura beau avoir une grande barbe, un tapis, un turban…il n’aura aucun titre de virilité.

Allah dit « les hommes ont prédominance sur les femmes de par la nature voulue par Dieu et ce qu’ils dépensent de leurs biens. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *