L’individualisme

René Guenon La crise du monde moderne

« Ce qui ne s’était jamais vu jusqu’ici, c’est une civilisation édifiée toute entière sur quelque chose de purement négatif, (l’individualisme), sur ce qu’on pourrait appeler une absence de principe; c est là, précisément, ce qui donne au monde moderne son caractère anormal, ce qui en fait une sorte de monstruosité.

C’est donc bien l’individualisme, qui est la cause déterminante de la déchéance actuelle de l’Occident, par là même qu’il est en quelque sorte le moteur du développement exclusif des possibilités les plus inférieures de l’humanité…

Qui dit individualisme, dit nécessairement refus d’admettre une autorité supérieure à l’individu, aussi bien qu’une faculté de connaissance supérieure à la raison individuelle; les deux choses sont inséparables l’une de l’autre.

Par conséquent, l’esprit moderne devait rejeter toute autorité spirituelle au vrai sens du mot.

La religion étant proprement une forme de la tradition, l’esprit antitraditionnel ne peut-être qu’antireligieux; il commence par dénaturer la religion, et quand il le peut, il finit par la supprimer entièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *