La justice de l’état envers les minorités un principe islamique

Parmi les différences entre un état laïc et le califat, le fait que dans celui-ci la majorité musulmane n’a pas le droit d’appliquer des lois au gré de ses passions et d’être injuste envers les minorités non-musulmanes. Dieu a interdit l’injustice et rendu obligatoire la justice!

Quand les états laïcs veulent forcer les musulmans à l’apostasie, les gouvernements musulmans soumis aux règles de l’islam se refusent de forcer les chrétiens à se convertir à l’islam.

En résumé il n’y a rien dans la shari’a qui puisse servir d’excuse à l’hostilité que les non-musulmans lui portent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *