Le mythe de l’islam religion de guerre

Le mythe de l’islam religion de guerre ne tient plus pour un historien sérieux, quand on connaît l’accueil des populations en faveur des musulmans les libérant du joug des byzantins ou de la conversion des peuples turcs et mongols qui après avoir vaincus les musulmans embrassèrent leur religion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *