Les patronymes imposés aux algériens

Les musulmans algériens s’appelaient untel fils d’untel (Ibn) jusqu’à ce que le 23/03/1882, la France les oblige à choisir un patronyme et celui qui refusait se voyait attribuer de force un patronyme par le commissaire de l’état civil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *