La construction médiatique de l’islamophobie

Aujourd’hui il est rare d’entendre les médias dominants parler de guerre de civilisation, ou de guerre de l’occident contre l’islam, on parle plutôt d’une guerre dans l’islam, qui opposerait les musulmans modérés aux musulmans extrémistes.

Cette mise en scène de guerre a l’intérieur de l’islam entre les modérés et les extrémistes remplie différentes fonctions:

1- certifier l’existence de la communauté musulmane, ce qui permet d’isoler les musulmans du reste des français afin de justifier une politique qui leur est propre

2- immuniser ceux qui mettent en scène cette guerre interne à l’islam, en sous entendant qu’on a des amis musulmans, des musulmans intégrés ce qui a pour but de les innocenter de toute défiance vis à vis de l’islam puisque finalement le problème n’est pas l’islam mais seulement les intégristes

3- désigner à la population des ennemis communs

4- rendre responsable les victimes de l’islamophobie de leurs propres condamnations

L’affaire du voile des collégiennes rappelle les campagnes de dévoilement de l’époque coloniale, sauf que ce ne sont plus des colons et des militaires qui s’en chargent mais les médias et les politiques qui reproduisent la même action psychologique.

La logique de guerre interne a l’islam est donc une tentative de diversion pour cacher la guerre à l’islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *