L’islam est il compatible avec un état moderne

Beaucoup pensent que l’islam qui s’est imposé en Arabie est un système comme un autre, comparable à celui de l’empire perse et romain.

S’il en était ainsi, il relèverait de la fiction légendaire que de dire qu’un système imposé par le haut, n’ayant aucune racine, ait pu apparaître dans une société tribale qui ne connaît pas de système et n’accepte aucune contrainte.

Un système imposé par le haut n’aurait pu et ne peut exercer une telle influence.

L’islam qui a réalisé ce miracle l’a pu car son système n’est pas imposé par le haut, il est plutôt comme un tronc d’arbre représentant la vision scientifique et logique de la vérité de l’univers, de l’homme et de la vie, fondée sur la conviction de l’existence du Créateur et de son Unicité.

Ainsi quand ce tronc d’arbre a planté ses racines avec conviction dans les cœurs et les esprits, il ne faisait aucun doute que des branches multiples naîtraient pour former ce que l’on appelle un système.

Tel est donc l’islam, dans son essence complète et universelle: un dogme universel sur l’univers, l’homme et la vie d’où a surgi un système et c’est pour cela qu’il a pu établir son pouvoir historique et mettre fin aux pouvoirs des empires Perse et romain, établissant un système réunissant toutes les exigences du bonheur et de la justice.

L’islam n’est pas un système qui s’impose par le haut, mais une vérité complète englobant le tronc commun du dogme ancré par conviction dans les cœurs et comprenant les branches qui font de l’islam ce système complet.

L’islam a brillé et s’est répandu d’abord comme une conviction, un comportement et un système.

Il a alors brillé dans la société paganiste arabe pour se répandre ensuite dans les autres états.

Celui qui pense que ce système est le fruit de la pensée humaine a une certaine époque peut penser que la vie évolue et qu’ainsi les systèmes doivent eux aussi évoluer, mais celui qui sait que le système islamique est la loi de Celui qui a créé l’univers, y a établi Ses lois et a coordonnée la relation entre l’homme, l’univers et la vie, ne peut aller contre tout en croyant que Dieu est le créateur de toute chose, tout en niant Sa capacité à placer l’homme devant un système éternel établissant les bases de sa relation avec les hommes, l’univers et la vie.

Dieu qui a élu ce système pour Ses serviteurs lui a donné des éléments de base permanents et immuables et des éléments annexes et partiels susceptibles d’évoluer et de changer.

Ces parties permanentes sont liées aux éléments permanents des lois de l’univers, à l’origine de la nature humaine et aux bases de l’entraide entre les hommes.

Quant aux éléments parties susceptibles d’évoluer et de changer, ils sont liés à un intérêt changeant et des conditions cosmiques évolutives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *