L’idéologie du bien être individuel

« Le Moi ou le nouveau temple de l’individu » L’engouement pour le coaching…reflète cette nouvelle culture du bien être purement individuel…l’idéologie du bien être individuel s’est substituée à la croyance en un Dieu unique. Un bonheur artificiel qui masque une détresse profonde.

Cultiver une jeunesse sans fin témoigne d’une société d’individus superficiels qui souffrent d’une misère intérieure.

On optimise l’apparence pour échapper au désert intérieur, à l’angoisse de « la mort de Dieu. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *