La fabrique de la peur

La fabrique de la peur fonctionne parfaitement à plein régime avec ses deux conséquences logiques:

Le renoncement à l’explication rationnelle au profit de réactions émotionnelles d’une part et la production d’une demande de sécurité au prix même d’une atteinte aux libertés fondamentales d’autre part.

Au delà des cibles actuelles, c’est la logique sécuritaire qui s’installe encore plus profondément dans notre société.

Les enjeux pétrogaziers et géostratégiques disparaissent entièrement du débat pour ne laisser place qu’à l’urgence d’un consensus « anti-barbare. »

Saïd Bouamama « la construction médiatiques des islamistes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *