La tyrannie au service de la liberté?

James Baldwin écrit « Ils me faisaient penser à ces juifs allemands qui restaient assis à se demander si Hitler était vraiment une menace pour leur vie jusqu’au moment où la réponse leur était donné brutalement par un coup frappé à la porte.

Pourtant, ces intellectuels libéraux raffinés poursuivaient gaiment leur débat stérile alors que chaque heure apportait un peu plus de détresse, de honte et de déshonneur aux pays qu’ils prétendaient aimer.

Ils se justifiaient en invoquant la nécessité de refouler le communisme, menace pour le monde libre.

Je ne leur dis pas jusqu’à quelle point ce monde libre me menaçait et des millions d’hommes avec moi.
Mais je me demandai comment la justification d’une tyrannie impitoyable et criante pouvait à n’importe quel niveau servir la liberté. »

P42-44 chassés de la lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *