Entre les conservateurs figés et les négateurs

‪Chakib Arslan déclare « ce sont les conservateurs figés et les négateurs qui ont perdu l’islam. » reprenant cette idée les oulémas algériens intitulèrent la revue Ash shihab de mai 1931 « Entre les conservateurs figés et les négateurs. » https://albayyinah.fr/debutant/1360-les-causes-du-retard-des-musulmans-chakib-arsalan-al-hadith-9782875450807.html ‬

P258 le réformisme musulman en Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *