Tahar Ibn Ashur et la naturalisation

Le saviez vous les savants tunisiens pendant la colonisation française interdisaient aux tunisiens ayant pris la nationalité française d’être enterrés dans les cimetières musulmans. Tahar Ibn Achour donna une fatwa incombant à naturalisé qui se présente devant un juge de pronconer la shahada et de renoncer à la nationalité française

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *