Colombey les deux mosquées

De Gaule déclarait « les musulmans ne sont pas français, ceux qui prônent l’assimilation ont une cervelle de colibri. » « essayer d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitée la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les musulmans sont musulmans, les français sont français. Si nous faisions l’intégration mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *