L’islam, une religion de dureté et de sévérité ?

Quand l’imam Shamil du Daghestan, héros des guerres contre l’impérialisme Russe, écrivit une lettre à l’émir Abd Al Kader, lorsqu’il eut vent de sa défense des Chrétiens face à l’agression des Druzes. Il loua la noblesse de ses actes et remercia Allah qu’il y ait eu encore des musulmans qui agissaient selon l’idéal spirituel de l’islam.

En réponse à cette lettre l’Emir écrivit ce qui suit « Quand nous pensons à quel point sont rares les hommes vraiment religieux, à quel point sont rares les défenseurs et les champions de la vérité; quand on voit des personnes ignorantes qui s’imaginent que le principe de l’islam est dureté, sévérité, excès et barbarie, il est temps de répéter ces mots « Il ne me reste plus donc] qu’une belle patience! C’est Allah qu’il faut appeler au secours contre ce que vous racontez!» (sourate 12 verset 18)

La vie d’Abdelkader par Churchill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *