L’homme est un animal, la théorie de Darwin pour justifier l’humanisme

L’homme est un animal, à partir de cette croyance erronée l’humanisme laïc a réussit à sortir l’homme du statut que la religion lui avait donné et à le libérer des restrictions morales de la religion.

Le héros de l’animalisation de l’homme est Darwin, la théorie de l’évolution de l’homme est acceptée comme une religion, non en raison de la validité de celle ci mais car elle permet de valider le mode de vie matérialiste et hédoniste de l’Europe.

L’évolutionnisme est une religion athée voulant exploser l’origine de tout sans créateur.

Le darwinisme a forgé l’esprit de la modernité occidentale et ses théories sociales, propageant le slogan de la « survie du plus fort » qui donna à l’homme blanc une justification légale et ethnique non écrite pour coloniser et encourager l’épuration ethnique et le génocide des africains, des aborigènes et des indiens.

En animalisant l’homme, la modernité occidentale l’a libéré des chaînes de l’église et lui a octroyé la permission de mener une vie laïque « paradisiaque » ici et maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *