L’amour, première victime du dévergondage

Will durant écrit « l’une des lacunes qui existent aujourd’hui dans les sociétés européenne et américaine est celle de l’amour.

Les propos des lettrés européens traduisent le fait que la première victime de la liberté et du dévergondage actuels des hommes et des femmes est l’amour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *