L’émancipation de la femme ou son asservissement au travail

Will durant écrit

Le premier pas franchi dans la libération de la femme fut de lui autoriser en 1882 de jouir de l’argent qu’elle gagnait, ceci dans le but d’attirer les femmes vers les usines, le desir du gain conduisit la femme à se libérer des corvées de la maison pour être asservies à l’usine

Les privilèges qu’a gagné la femme qui travaille sont inférieures à ce qu’elle a perdu, et ce qu’elle a perdu de plus cher est sa personnalité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *