La corruption des mœurs à damas en 1748

Le niqab une innovation religieuse? Notre barbier de Damas décrit la corruption de la ville et l’apparition des prostituées qu’il décrit comme « montrant sans gêne leur visage non voilé »en 1748 les serviteurs de Dieu étaient opprimés et les prostituées s’affichaient nuit et jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *