Les modifications à la traduction du Coran par le professeur Muhammad Hamidullah

Le professeur Muhammad Hamidullah était mécontent des corrections apportées à sa traduction par les comités désignés par l’Arabie saoudite, il demanda le nom des traducteurs mais on ne lui donna pas, il conclua « je ne suis pas responsable devant Dieu. »

« Ils citent mon nom dans l’introduction et heureusement non comme traducteur. Je ne suis pas responsable devant Dieu. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *