Accepter la vérité d’où qu’elle vienne

L’émir Abdelkader a dit « l’homme intelligent doit considérer la valeur de la parole et non celle de l’homme qui l’a prononcée. Car si cette parole est vérité, il doit l’accueillir, celui qui l’a dit fut il réputé injuste ou pervers. On sait que l’or s’extrait du sable, le narcisse de l’oignon, le thériaque des serpents et la rose des épines…

Parmi les hommes, il y en a qui méconnaissent les ouvrages et les compositions scientifiques des contemporains.

Ce dédain est un tort! Il est absurde de dédaigner les ouvrages de savants qui ont atteint la perfection dans l’écriture. Ce qui présidait cet injuste mépris, ce n’est rien de plus que la rivalité et la jalousie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *