Ibn Badis et son père

Le père d’Ibn Badis dit à son fils « Ô Abdelhamid, je vais t’épargner le coût de la vie et assumer tous tes besoins et toi épargne moi les affaires du jour dernier. Sois l’enfant vertueux avec lequel je rencontrerai Allah. »

En 1838 lors de la cérémonie de la fin de son exégèse du Coran il dit « le mérite revient prioritairement à mon père qui m’a donné la bonne éducation et la bonne orientation et qui a accepté pour moi la voie de la science. Il m’a taille comme une flèche, il m’a protégé de tous les dangers et il m’a épargné les coûts de la vie. Je ne pourrais donc à travers vous que le remercier vivement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *