La musique, viol de la conscience

Le rock N roll

« Nul ne peut dire que l’influence du rock’n’roll fut saine et positive! Il est comme un joueur de flûte enchanteur perverti, conduisant toute une génération à son autodestruction. »

Une puissante révolution a pris forme sans parti politique, sans discours électoraux et même sans manifeste idéologique pour énoncer les buts et objectifs des nouveaux révolutionnaires.

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, une profonde révolution sociale, économique, morale et culturelle a choisi de proclamer son radicalisme par la musique, les chansons et les groupes-étoiles du rock n roll.

Au départ tout cela n’a pas été pris au sérieux, car tous s’imaginaient que c’était une mode qui finirait par passer.

Ce phénomène apparu au début des années 50, allait déferler sur le monde, 30 ans plus tard la musique a évolué jusqu’à devenir la plus puissante révolution des corps, des esprits et des cœurs jamais sortie des entrailles de l’enfer.

Paralyser le processus mental de la conscience, provoquer une tension nerveuse irrépressible de défoulement. On n’écoute pas le hard rock on y est noyé selon un rituel de sexe, de perversion et de révolte:

Les techniques du message subliminal

Quelques citations à l’appui

Les conséquences morales de l’écoute de la musique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *