Nature saine et raison

Pour Ibn Badis la fitna est la lumière naturelle qui permet à l’homme d’entrevoir la vérité et le Aql est la faculté de bien juger, de discerner le bien et le mal, le vrai et le faux par un sentiment intérieur spontané et immédiat.

Les directives de l’islam, non seulement ne peuvent pas heurter la conscience de l’homme raisonnable (aql) mais s’harmonisent pleinement avec ses tendances naturelles (fitra).

L’islam présente des croyances et des dogmes susceptibles de ne pas heurter une raison saine, c’est à dire une raison consciente à la fois de ses moyens et de ses limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *