Respecter les priorités, témoignage du Ouganda

Muhammad Al Ghazali se rendit où Ouganda, il fut étonné des discordes qui régnaient entre les musulmans, l’un d’eux lui dit « avez vous remarqué que la majorité des gens prient les bras le long du corps… »il répliqua « laissons les ils suivent la doctrine de l’imam Malik, je veux plutôt les rendre conscient de l’invasion colonialiste sur leur terre et leur religion, Allah ne punira pas quelqu’un qui prie les bras le long du corps alors que la religion dans son pays est menacée d’anéantissement, il faut attacher l’attention des gens sur le plus important et guider leur peur vers ce qui est le plus grave.

Il reprocha alors aux imams de se préoccuper de ce qui est secondaire et de délaisser les fondamentaux du dogme, de la morale et du culte et de rendre les choses difficiles aux gens au lieu de faciliter alors qu’en fasse les missionnaires évangélistes faisaient preuve de sympathie et de bonté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *