Muhammad Hamidullah, un savant apatride

Le professeur Muhammad Hamidullah est né dans la principauté d’Hyderabad, quand celle ci fut envahi et annexé à l’Inde, il préféra être apatride et refusa la nationalité indienne, en 1948 il s’exila alors en France. Jusqu’à la fin de ses jours il refusa de reconnaître Hyderabad comme province indienne.

Quand on lui demandait sa nationalité il l’a renvoyait à la principauté d’Hyderabad, on avait beau lui dire que ce pays n’existe plus il ne voulait rien savoir et persistait à ne pas vouloir reconnaître le rattachement de son pays à l’inde, quitte à rester sans papier et sans nationalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *