Quand les États Unis payaient le tribut à la régence d’Alger

Le saviez vous les États Unis d’Amérique devaient payer à la régence d’Alger un tribut pour garantir la libre circulations de leurs navires .

Suite à l’indépendance des États Unis en 1776, les navires américains ne bénéficiaient plus de la protection de la Royal Navy et leurs bateaux étaient attaqués régulièrement en Méditerranée, ils furent obligés de négocier un traité de paix avec la régence d’Alger qui fut signé le 05/09/1795.

Le gouvernement fédéral des États-Unis devait prélever sur son budget annuellement l’équivalent de 12 000 sequins algériens, soit 21 600 dollars américain, 64 800 francs-or pour protéger ses navires qui traversent la Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *