Ni découragement, ni désespoir

Ibn taymiya dit « le contraire de la défense de soi est le découragement, le contraire de la persévérance est le désespoir. Ni le découragement ni le désespoir ne sont louables, comme on peut le voir chez beaucoup de gens, y compris des religieux, qui endurent la malveillance et subissent des actes odieux. Ils ne se dressent pas, ne se défendent pas et ne persévèrent pas. Ils sont en fait découragés et au désespoir. »

Ibn Taymiya dit « le mal provenant de certains musulmans, gouvernants comme sujets ne doit pas empêcher les autres de s’impliquer dans les bonnes activités »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *