‪La santé, un produit de consommation sociale ‬

C’est l’industrialisation plus que l’homme qui a profité des progrès de la médecine, les gens sont devenus capables de travailler plus régulièrement dans des conditions plus déshumanisantes .

Le président de l’american medical association exhortait ses collègues pédiatres à considérer tout nouveau né comme un patient jusqu’à ce qu’il soit certifié en bonne santé. Les enfants nourris sur ordonnance, bourrés d’antibiotiques, deviennent des adultes qui respirent un air vicié, mangent une nourriture empoisonnée et vivent une existence d’ombres dans la grande ville moderne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *