Ces musulmans non-arabes heureux d’être de ce qu’ils endurent pour l’islam

Ces musulmans non-arabes qui éprouvent de la joie d’être musulman tout en étant peinés de voir les fléaux touchant la société occidentale, qui assument avec joie le sentiment d’isolement que leur impose la pratique de l’islam, face à ces musulmans traditionnels qui tirent gloire de l’héritage de leurs ancêtres mais qui souffrent de l’isolement qui est dû à leur appartenance à l’islam…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *