Les politiciens sont tels des commerçants

Bachir Al Ibrahimi dit au sujet des politiques qui font la course à la présidence et au pouvoir « toutes ces futilités ne sont pas bâties sur de bonnes intentions, et donc ne donnent rien de bon. Elles ne sont pas nées d’une croyance solide et ne portent de fruits mûrs. Et lorsque les âmes sont mises à l’épreuve, il apparaît que tous nos hommes politiques rivalisent dans le même but, qui est d’occuper les postes importants et ce qui les accompagne de titres et de rangs, or si le principe de toute chose et toujours politique, sa fin est en revanche commerciale et l’important c’est la fin… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *