L’association des oulémas, une provocation éclatante

Bachir Al Ibrahimi écrit

L’association des oulémas travaille pour une politique de l’éducation, car c’est là la base, mais certains, malheureusement, travaillent à une éducation de la politique et ne savent pas que ce n’est qu’une branche qui ne tient que par sa base.

Et quel cerveau ne sait pas que la base précède la branche?

La colonisation est plus clairvoyante, plus intelligente, plus sincère que ces gens là dans sa vision, lorsqu’elle appelle politique les travaux de l’association des oulémas; or il ne s’agit pas de politique dans le sens que l’on connaît, ni ne s’en approche.

Mais la colonisation les appelle comme cela, parce qu’elle en connaît les conséquences et les répercussions et elle sait qu’ils constituent le cœur quand d’autres ne sont que l’enveloppe extérieure, qu’ils sont le salut pour celui qu’elle a condamné, la construction de ce qu’elle a détérioré et en un mot, cette association des oulémas constitue pour la colonisation, une provocation éclatante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *