La modernité, une machine de destruction psychologique et spirituelle

La modernité contrairement aux apparences qu’elle projette sur le monde a été une véritable machine de destructeur psychologique et spirituelle de l’homme. Jamais l’individu n’a été aussi épuisé, suicidaire que sous l’auspice de l’époque moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *