Cette femme qui voit sans être vue frustre le colonisateur

La politique coloniale à l’égard des femmes « musulmanes »

Une instrumentalisation politique du statut de la femme

Dès l’arrivée des français en Algérie, la question de la femme musulmane fascina, a travers les récits de voyage, la peinture, la photographie, les études sociologiques on peut constater que la femme occupe une place centrale dans le projet impérialiste.

Elle fait l’objet de fantasmes pour les hommes européens.

« Cette femme qui voit sans être vue frustre le colonisateur. »

Frantz Fanon,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *